Rechercher
  • Chloé L'Attrape-Livres

3 trucs pour réduire sa consommation à la source

Certains font attention aux impacts de leur consommation depuis plus d'une décennie, d'autres se joignent au mouvement écoresponsable depuis peu. L'urgence climatique est sur toutes les lèvres cette année et bien que cela puisse paraître angoissant, il était temps. Les nombreuses images des impacts actuels de la surconsommation de plastique et des changements climatiques trouvent enfin écho sur les médias sociaux et traditionnels.

Il peut être tentant de croire qu'il est trop tard et de baisser les bras, mais nous ne pouvons plus fermer les yeux. Ce réveil qui se produit aujourd'hui, amène les ingénieurs du monde à créer de nouvelles alternatives à notre consommation et cette volonté de mettre en place des solutions est inspirante.

Mais comment puis-je participer à cette vague de changement avec les moyens à ma disposition? Quel chemin prendre pour diminuer mon impact personnel dans le contexte critique actuel?

La priorité en tout temps est accessible à tous: réduire sa consommation à la source. Le meilleur moyen de ne pas créer de déchet, c'est de ne pas consommer. Quand cela est impossible, il existe des alternatives dont quelques-unes présentées ici.


Attention! Le but de cet article n'est pas de culpabiliser qu'on ne pose pas l'ensemble de ces actions. L'objectif est de vous informer et de vous inviter à faire des changements. Si tout le monde s'y met un peu, ce sera là, la véritable révolultion.


1. Boire l'eau du robinet. Cela semble simple, mais c'est à la base de la réduction à la source du plastique. Nous avons la chance de vivre dans un système où l'eau potable est gratuite et accessible à tous. Pourquoi encourager l'insustrie des bouteilles de plastiques? Car soyons réalistes... Ce n'est pas l'eau que nous achetons, mais bien les bouteilles! Le recyclage c'est bien, mais la réduction, c'est mieux.


2. Cuisiner

La consommation de produits transformés génère toujours plus de déchets, car elle nécessite maints emballages et manipulations. Intégrer le vrac dans son quotidien signifie invariablement de cuisiner davantage. Faites-en un moment de qualité en couple ou en famille. En plus de décrocher des écrans pendant une petite demi-heure, c'est le moment idéal pour discuter, s'entraider (beaucoup plus rapide faire le souper quand on est trois à couper les légumes que seule!) et transmettre de bonnes habitudes de vie.

Si vous devez toutefois manger sur le pouce, ayez toujours avec vous un kit de survie d'ustensiles et une paille réutilisable!


3. Acheter de seconde main, emprunter aux amis. Les pages de petites annonces regorgent de produits d'excellentes qualité qui pourraient peut-être vous faire économiser beaucoup de sous, en plus de réduire votre consommation à la source. Votre entourage peut aussi avoir l'outil que vous cherchez ou la paire de raquette dont vous avez besoin qui dorment dans leur sous-sol. Si votre besoin est occasionnel, il est vraiment préférable de se partager les avoirs, plutôt que de posséder chacun sa copie de l'item. Les centre-villes regorgent aussi de friperie et de librairies d'occasion. Vous pouvez-y faire de belles découvertes qui vous permettent même d'offrir des cadeaux sans impact écologique.


Laquelle des ses habitudes êtes-vous prêts à intégrer?


Pour demeurer informé, c'est ici!

Nous envoyons maximum un courriel par mois.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

© 2019 Par L'Attrape-Livres et papeterie verte inc.